Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 01/07/2015

Comment accueillir un apprenti

Pour se faire, plusieurs cadres s'offrent à l'entreprise : un contrat d'apprentissage, un contrat de professionnalisation, un CDD et même un CDI. Quant au coût d'un apprenti, il variera selon le statut du stagiaire, son âge et son niveau de qualification.

La préparation de l'accueil d'un apprenti est essentielle.

© Photographee.eu

La préparation de l'accueil d'un apprenti est essentielle.

1. Accueillir un apprenti avec un contrat d'apprentissage

D'une durée de 1 à 3 ans, le contrat d'apprentissage est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans. Contrairement aux idées reçues, il n'est pas réservé aux métiers manuels et concerne tant les étudiants en master que ceux suivant une formation de coiffure.

L'apprenti doit suivre une formation dans un CFA (centre de formation des apprentis). Payé entre 41 et 61% du SMIC en fonction de son âge et de l'année de formation suivie, il a également droit aux aides du conseil régional.

2. Accueillir un alternant en contrat de professionnalisation

Réservé aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d'emploi de plus de 25 ans, le contrat de professionnalisation peut prendre la forme d'un CDD de 6 à 12 mois ou d'un CDI avec période de professionnalisation.

Le salarié est payé entre 80 et 100 % du SMIC.

3. Avant de signer la convention

Parallèlement au choix des contrats, recruter un apprenti nécessite de vérifier la correspondance des missions à confier et des compétences recherchées avec le diplôme préparé. Il faut aussi :

  • s'assurer que la personne chargée d'encadrer l'apprenti dispose de trois ans d'ancienneté dans l'activité professionnelle concernée par le contrat et possède d'un diplôme correspondant au métier préparé par l'apprenti ;
  • préparer la fiche de poste correspondant au niveau de l'apprenti. Un apprenti ne peut en aucun cas remplacer un salarié à temps complet. Attention aussi de prévoir des attributions compatibles avec le temps de formation. La fiche de poste sera contrôlée par l'organisme de formation pour valider la correspondance des tâches avec le diplôme préparé.

4. Signer une convention

Une fois l'apprenti choisi et la fiche de poste établie, une convention tripartite sera signée avec le centre de formation, quel que soit le contrat d'alternance.

Un contrat d'apprentissage ou un contrat de professionnalisation sont des contrats salariés. L'entreprise doit se charger de la déclaration préalable à l'embauche, ainsi que des formalités liées à l'embauche telles que la visite médicale au début de la formation en alternance.

5. Les interlocuteurs pour recruter un apprenti

Le chef d'entreprise peut s'adresser :

  • au service apprentissage de la chambre des métiers et de l'artisanat ;
  • au conseil régional ;
  • à l'organisme collecteur paritaire agréé (OPCA) dont il dépend pour des renseignements sur le contrat de professionnalisation.