Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 06/04/2016

Comment définir le talent

La gestion des talents peut être considérée comme un facteur-clé de succès dans une entreprise. Bien menée, elle favorise la gestion des compétences en interne, la mobilité ou encore l'optimisation des performances des collaborateurs. Mais en premier lieu, comment définir la notion de talent ?

Chaque entreprise dispose de sa propre définition du talent.

© cacaroot

Chaque entreprise dispose de sa propre définition du talent.

1. Qu'est-ce qu'un talent ?

Lorsqu'on parle de talents dans l'entreprise, ou de hauts potentiels, il faut se demander ce que recouvrent exactement ces termes. À quel talent fait-on référence ? En réalité, chaque entreprise peut en avoir sa propre définition, en fonction de son activité, de sa culture ou encore de son mode de gestion ou de ses process.

C'est en fonction de tous ces critères spécifiques que se construit la définition du talent. Si celle-ci inclut bien sûr la notion de compétence et la capacité à produire des résultats, elle va au-delà : elle donne à l'individu qui le possède un caractère distinctif, voire unique. C'est pourquoi certains parlent aussi de don.

2. Le talent, un atout individuel

Le talent est une caractéristique propre à un individu, qui se développe au cours de son parcours professionnel et de ses souhaits d'évolution. Il peut cependant ne jamais être exploité par les employeurs successifs.

Contrairement à une compétence, qui peut s'acquérir et se développer par la formation ou l'expérience, le talent est plus un atout naturel, voire inné. Il a besoin de conditions et d'un environnement particulier pour s'exprimer, et être détecté en tant que tel au sein de l'entreprise : comment par exemple découvrir le talent d'un collaborateur si celui-ci est assigné à des tâches qui ne lui permettent pas de le montrer ?

3. Les talents déjà identifiés

Au sein de l'entreprise, certains talents peuvent déjà être identifiés, notamment par les résultats produits. Le talent s'exprime de deux façons différentes :

  • la réalisation de performances particulièrement brillantes, apportant une forte valeur ajoutée à l'entreprise, comme un chiffre d'affaires individuel exceptionnel, par exemple ;
  • une grande capacité d'innovation : ce talent ne se mesure pas en termes de performances ou de chiffre d'affaires, mais par une aptitude à se démarquer de l'existant et à créer des ruptures.

Le talent s'exprime également par des aptitudes rares ou particulièrement précieuses pour l'activité de l'entreprise, par une capacité d'adaptation hors du commun, une personnalité ou un leadership affirmé ou encore une implication et un engagement très forts.

4. Les talents potentiels

Les talents ne sont pas forcément tous identifiés dans l'entreprise. Certains collaborateurs, en particulier les nouvelles recrues, peuvent d'ores et déjà présenter un parcours, une formation ou des aptitudes intéressantes, sans néanmoins avoir été particulièrement performants ou innovants dans l'exercice de leur poste.

Le manager a alors un rôle phare, pour pressentir les collaborateurs sur lesquels il faut miser. Son objectif sera de les détecter le talent suffisamment tôt pour qu'il ne s'exprime pas dans une autre entreprise.