Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 12/04/2016

Comment organiser sa présence sur les réseaux sociaux

Fidélisation client, e-réputation, augmentation des ventes... Même pour une PME, les raisons ne manquent pas de développer une présence sur les réseaux sociaux. Pourtant, beaucoup de dirigeants ne savent pas par où commencer.

Une présence sur les réseaux sociaux est devenue quasiment indispensable même pour les PME.

© Coloures-pic

Une présence sur les réseaux sociaux est devenue quasiment indispensable même pour les PME.

1. Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux offrent de nombreuses opportunités pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille :

  • Fidélisation client : les réseaux sociaux permettent de créer du lien avec les clients en consolidant la base utilisateurs autour de contenus originaux. Les concours Facebook et les promotions peuvent même élargir l'audience de l'entreprise.
  • Augmentation des ventes : en diffusant son message, une PME peut toucher de nouveaux clients grâce à l'effet "boule de neige" des réseaux sociaux. Et en B2B, les réseaux sociaux professionnels regorgent d'opportunités.
  • Nouvelles options de recrutement : les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn ou Viadeo) permettent de contacter des professionnels qualifiés, recommandés par leurs pairs ou leurs anciens employeurs.
  • Gestion de l'e-réputation : les réseaux sociaux permettent de surveiller ce qui se dit sur l'entreprise et de devenir prescripteur de messages positifs sur la marque.

De plus, la présence sur les réseaux sociaux est peu coûteuse. Elle ne nécessite pas non plus de disposer de ressources humaines importantes. En effet, il est tout à fait possible d'envisager une présence sur les réseaux sociaux en consacrant uniquement quelques heures par semaine à cette activité. Pour autant, il s'avère plus intéressant - et plus efficace - de privilégier une approche professionnelle, en faisant appel à un community manager ou à une agence de communication.

2. Comment planifier son activité sur les réseaux sociaux ?

Une fois que sont fixés les objectifs de la stratégie social media, il faut passer à la définition des indicateurs de performance. Ils doivent être quantifiables et mesurables, puisqu'ils serviront à collecter des statistiques de suivi de l'activité sur les réseaux sociaux. Il peut s'agir du nombre de " J'aime " sur une page Facebook, du nombre de followers d'un compte Twitter, de nombre de clics sur une publication ou de retweets...

Le suivi de l'activité est incontournable pour valider les résultats, et ajuster au mieux le mode opératoire. Les outils de suivi statistique ne manquent pas, qu'ils soient intégrés aux réseaux sociaux, ou qu'ils soient fournis par des logiciels externes, gratuits ou premium.

Ensuite, l'entreprise alloue à sa démarche sur les réseaux sociaux des ressources humaines et / ou financières. Elle peut, par exemple, commencer par attribuer un budget pour lancer un concours sur Facebook, ou investir dans un outil de suivi premium. Elle se fixe ensuite une période d'action, de 2 à 3 mois, à l'issue de laquelle un bilan sera fait pour évaluer les résultats par rapport aux objectifs.

3. Quelles compétences pour gérer les réseaux sociaux ?

Dans une PME, la gestion des réseaux sociaux est souvent attribuée à un salarié de l'entreprise. On privilégie alors un utilisateur aguerri, motivé et proactif, qui sera capable de porter la voix de l'entreprise. Idéalement, il s'agit de quelqu'un qui utilise déjà les réseaux sociaux à titre personnel ou mieux encore un collaborateur semi-professionnel (il communique par exemple sur un compte Twitter à son nom sur les actualités de l'entreprise).

Une formation peut être un investissement judicieux. Si le budget le permet, faire appel à une solution externe s'envisage : un community manager freelance ou une agence de communication sont bien souvent des options très rentables.