Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 12/04/2016

Quelles compétences pour gérer les réseaux sociaux

La stratégie digitale déployée par les entreprises leur réclame de disposer de compétences pointues. Ainsi pour maîtriser les réseaux sociaux, les entreprises sont en quête de profils technophiles, aguerris aux techniques de communication, disposant d'une affinité particulière avec Facebook, Twitter...

Le community management demande une expertise pointue sur des domaines comme le SAV, la relation client, l'éditorial...

© dolphfyn

Le community management demande une expertise pointue sur des domaines comme le SAV, la relation client, l'éditorial...

1. Gérer les réseaux sociaux de l'entreprise : la solution interne

Avec l'importance qu'ont pris les réseaux sociaux dans la stratégie digitale des entreprises, il est de plus en plus judicieux d'avoir un community manager dédié à la question en interne. Pour autant, peu de PME ont une taille suffisante pour justifier qu'un salarié se consacre entièrement à la gestion des réseaux sociaux. La plupart du temps, c'est donc un employé motivé par cette question qui va ajouter les réseaux sociaux à ses attributions, après une brève formation. L'entreprise peut choisir d'assigner aux réseaux sociaux un collaborateur déjà impliqué sur la stratégie digitale de l'entreprise : le webmaster ou le responsable du contenu, par exemple.

Quelle que soit la solution retenue, il est conseillé de laisser une seule personne se charger des réseaux sociaux pour favoriser la cohérence de la stratégie social media. En effet, il s'agit de la meilleure solution pour construire une e-reputation fiable sur tous les canaux, de Facebook à Twitter en passant par LinkedIn et Viadeo.

2. Le Community Manager, un pro du web à l'écoute de la communauté des clients

On aurait tort de penser que gérer les réseaux sociaux est à la portée de tout le monde. Les compétences d'un community manager sont à la croisée des expertises puisque le professionnel effectue de la rédaction de contenu, participe à la communication client et à la stratégie digitale et traite de problématiques du SAV.

Le responsable social media doit faire preuve d'une bonne culture web et d'une connaissance avancée des réseaux sociaux et de leurs outils. Il doit aussi disposer d'une certaine curiosité, de réactivité et de créativité pour s'adapter en permanence à un média particulièrement évolutif. C'est aussi un professionnel du web capable de surfer sur les tendances, doté d'une vision de développement et de croissance pour l'entreprise. Enfin, le community manager est quelqu'un de confiance, qui a parfaitement intégré la culture de l'entreprise, afin de la restituer sur les réseaux sociaux.

Combien coûte un community manager ? Cette question peut s'avérer importante pour nombre de TPE et PME. En moyenne, un CM embauché gagne environ 27 000 euros bruts annuels. Il est également possible de faire le choix d'un professionnel des réseaux sociaux en freelance. Il faut compter, dans ce cas-là, entre 500 et 800 euros H.T. par journée.

Dernière possibilité, enfin, faire appel à une agence.

3. Des compétences selon le choix du réseau social

Selon le réseau social où l'entreprise est active, un community manager va devoir mobiliser des compétences bien précises:

  • YouTube : le responsable idéal est un expert vidéo, capable de réaliser rapidement un montage, maître des " codes " de YouTube et fin connaisseur de ce qui y fonctionne ;
  • Twitter : le community manager se doit d'être réactif, impliqué dans son secteur d'activité, au fait des nouveautés. Il aura pour objectif de positionner la marque en expert de son secteur d'activité ;
  • Facebook : des qualités de relationnel client sont requises, ainsi qu'une grande proximité avec les utilisateurs ;
  • Pinterest : sur ce réseau social basé sur l'image, l'esthétique et la qualité du contenu graphique sont une gageure. Un bon niveau en photo ou en retouche d'image peut être nécessaire ;
  • LinkedIn ou Viadeo) : le community Manager doit être un professionnel du réseautage et de la prospection client.

4. Faire appel à une agence

Si un budget est disponible, la meilleure option peut être de faire appel à une agence de communication. Des professionnels aguerris sont souvent les plus à même d'aider une PME à atteindre ses objectifs commerciaux et de fidélisation via les réseaux sociaux.

Celle-ci sera chargée de développer une stratégie complète sur les réseaux sociaux, et de faire un reporting de cette présence : nombre de followers gagnés chaque semaine ou chaque mois, nombre de clics sur les publications, gains pour l'entreprise... À charge également pour elle d'adapter en temps réel cette stratégie. Le coût ? Il dépend de nombreux paramètres : l'agence, son implantation (un tel prestataire est par exemple beaucoup plus cher à Paris...), son expérience, les services associés...