Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 04/01/2016

Comment optimiser le référencement naturel

Générer du trafic depuis Google vers son site, sans payer, c'est le rêve de tout site internet ! Bonne nouvelle, le SEO est aujourd'hui à portée de tous, et en priorité pour ceux qui sont prêts à investir dans une stratégie de contenu au service de l'internaute.

Un site dont le contenu est optimisé SEO maximise ses chances d'être bien positionné sur les pages de résultats de Google.

© Coloures-pic

Un site dont le contenu est optimisé SEO maximise ses chances d'être bien positionné sur les pages de résultats de Google.

1. Un site techniquement à jour, au temps de chargement faible

Avant de parler de contenu web, un site web doit répondre à quelques critères techniques de base pour prétendre à un référencement naturel élevé. Sans quoi, il sera toujours mal noté par Google.

  • Un site web doit d'abord avoir un temps de chargement faible : le délai fait fuir les internautes. Tous les sites les mieux référencés se chargent en moins d'une seconde. Pour cela, il faut préférer le HTML5, les images légères au format PNG, et éviter à tout prix le Flash.
  • Les URL doivent être concises, explicites, pour être analysées par les algorithmes de Google.
  • Enfin, il est conseillé de décliner son site dans une version mobile, pour faciliter la navigation depuis les tablettes et les smartphones.

2. Balises HTML, mode d'emploi

Pour être bien référencé sur Google, un site doit aussi présenter un code HTML bien structuré. Quelques bonnes pratiques, édictées par Google, permettent de faciliter son référencement gratuit par les robots du moteur de recherche, qui scannent le web en permanence. Voici les principales règles à respecter en matière de balises HTML :

  • placer une balise titre (title) dans le header de votre code HTML ;
  • placer une balise Meta Description, également dans le header : c'est une description de la page en moins de 165 caractères ;
  • mettre en valeur les paragraphes à l'aide des balises titres hiérarchisées : H1, H2, H3, etc. ;
  • mettre les mots-clés entre des balises strong ;
  • renseigner, pour chaque image, une balise ALT, pour apparaître dans les résultats de Google Images.

3. Choisir les bons mots-clés

Pour obtenir un bon référencement naturel, un site doit proposer du contenu web intéressant. Il s'agit, à travers la rédaction web, de cibler les bons mots-clés, qu'on va répéter à bon escient sans affecter la lisibilité du texte. Pour le choix des mots-clés, mieux vaut éviter les plus concurrentiels : un nouveau site mettra beaucoup de temps avant d'arriver sur la première page de résultats. On peut privilégier la longue traîne, avec des mots-clés plus longs, mais sur lesquels il sera plus facile de se positionner.

4. Du contenu de qualité, au service de l'internaute

Pour le référencement naturel, il est fondamental de proposer des textes de qualité, originaux, non dupliqués entre les différentes pages du site. Les pages les mieux référencées ont en moyenne des textes de 975 mots par page.

La rédaction web doit être au service des internautes et leur rendre un vrai service, et surtout pas enfiler les mots-clés à tout prix. Les dernières update de l'algorithme de Google ont fortement pénalisé les " fermes de contenu ", qui martèlent les mêmes mots-clés à longueur de page. Au contraire, si les internautes passent du temps sur les pages grâce à des textes intéressants, c'est bon pour le référencement naturel.

5. Des liens à la pelle

Parmi les facteurs de référencement, le nombre de liens hypertextes est un des plus importants. Ils doivent être internes à un site (entre les différentes pages), mais surtout externe (netlinking). Les liens hypertextes depuis des sites influents sont les plus utiles au référencement. Google ne valorise quasiment plus les liens depuis des blogs obscurs ou depuis des annuaires de sites. Au contraire, si des sites web qui font autorité pour vos mots-clés mettent des liens hypertextes vers un site web, c'est très bon signe pour son référencement naturel.

6. Votre site sur les réseaux sociaux

Il existe une forte corrélation entre un site web partagé sur les réseaux sociaux et un bon référencement naturel. Si les pages sont partagées et commentées sur Facebook et Twitter, c'est que le site est proche des premiers résultats sur Google. Mais étonnamment, c'est Google Plus qui joue un rôle décisif pour le référencement naturel. La firme de Mountain View privilégie son réseau social, en donnant un poids SEO important aux pages qui reçoivent beaucoup de " plus 1 ".

La notion d'authorship est également importante : elle signifie que les auteurs de texte qui ont un compte Google Plus ont tout intérêt à signer leurs articles. Le poids SEO de la page sera alors répercuté sur cet auteur, qui en retour donnera un bon référencement à tous les textes qu'il écrira.