Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 27/05/2015

Comment assurer les biens de son entreprise

Le chef d'entreprise détermine quels sont les risques que peut encourir sa société et choisit les types de contrats pour l'assurer, afin de réduire la vulnérabilité face aux sinistres et de pouvoir surmonter les difficultés financières qui en découlent.

L'entreprise a l'obligation légale d'assurer sa responsabilité civile professionnelle.

© AnastasiiaUsoltceva

L'entreprise a l'obligation légale d'assurer sa responsabilité civile professionnelle.

1. Pourquoi protéger les biens de l'entreprise ?

Certaines entreprises ont une obligation légale de souscrire une assurance, notamment pour couvrir leur responsabilité civile professionnelle. En revanche, l'assurance des biens de l'entreprise n'est pas toujours obligatoire, bien qu'elle demeure indispensable pour faire face aux dommages et aux conséquences financières en cas de sinistres.

Dès la création d'une entreprise, ses dirigeants se doivent d'étudier et de comparer les différents contrats d'assurances mis à leur disposition pour protéger les locaux professionnels et l'ensemble des biens de la société de manière optimale en cas de sinistre.

2. Les principaux contrats d'assurances disponibles

Le chef d'entreprise a le choix en matière de contrats d'assurance pour protéger son entreprise :

3. Toujours déclarer un changement dans la valeur des biens

  • L'indemnisation obtenue par l'entreprise assurée dépend de la valeur des biens protégés qui figure dans le contrat d'assurance.
  • Des franchises et plafonds de remboursement peuvent être appliqués par les assureurs qui exigent que l'indemnisation ne puisse être déclenchée qu'à partir d'un montant minimal de dommages, ou ne puisse dépasser un montant maximal.
  • Tout changement susceptible de modifier la valeur des biens de l'entreprise (nouveau local ou équipement, renouvellement du matériel, surcroît des stocks) doit être déclaré aussitôt à l'assureur, puisque le montant de l'indemnisation perçue par l'entreprise est calculé en fonction de la valeur des biens déclarée, et non en fonction de leur valeur réelle.

4. Que faire en cas d'évaluation trop faible ?

Il arrive que l'évaluation des biens de l'entreprise soit trop faible par rapport au montant total des dommages. Le cas échéant, il est primordial de procéder à un réajustement en accord avec la compagnie d'assurance, pour que le contrat soit plus conforme à la réalité de la situation.

Afin d'éviter une insuffisance d'assurance due à l'inflation, les assureurs proposent de manière systématique une indexation des risques industriels tenant compte de l'évolution des prix des bâtiments, des matériels et des marchandises.