Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 27/05/2015

Comment assurer son mobilier et son matériel professionnel

Le mobilier de l'entreprise et le matériel professionnel sont soumis aux mêmes risques que les locaux qui les contiennent, et sont par conséquent couverts par l'assurance professionnelle multirisques. Le mobilier personnel des clients fait lui l'objet d'un contrat séparé.

L'assurance bris de machines couvre les différentes typologies d'accidents.

© Kzenon

L'assurance bris de machines couvre les différentes typologies d'accidents.

1. Comment assurer le matériel professionnel ?

Le matériel professionnel est presque toujours inclus dans l'assurance professionnelle multirisques proposée aux entreprises, tout au moins jusqu'à un certain montant d'indemnisation. A défaut, il appartient à l'entreprise de réaliser une extension de garantie au contrat.

L'entreprise peut choisir :

  • l'indemnisation en valeur de remplacement à neuf incluant les frais de transport et les frais d'installation des nouveaux matériels. C'est le cas notamment si le mobilier est relativement récent ;
  • le remboursement des dommages basé sur la valeur d'usage, c'est-à-dire la valeur de remplacement après déduction de la vétusté.

2. Le contrat d'assurance bris de machines

Il est envisageable d'opter pour un contrat spécifique que l'on nomme assurance bris de machines, et dont le rôle est justement de couvrir les accidents soudains et impromptus causant la destruction partielle ou totale du matériel utilisé dans les locaux professionnels.

La garantie de base de ce contrat couvre de nombreux dommages :

  • les incendies, les dégâts des eaux et les événements naturels ;
  • les dommages électriques et les coups de foudre ;
  • les défauts de conception ou de construction des locaux ;
  • les incidents d'exploitation ou les défaillances des équipements ;
  • les actes de vol et de vandalisme.

3. Qu'en est-il du matériel des clients ?

  • En ce qui concerne le mobilier ou le matériel appartenant aux clients de l'entreprise, il est nécessaire de souscrire une assurance de responsabilité civile objets confiés pour protéger ces biens personnels contre les sinistres.
  • Ce contrat permet d'assurer tous les biens endommagés ou perdus des clients qui se trouvent dans les locaux de l'entreprise pour cause de réparation, d'entretien ou de livraison en attente.
  • Il existe par ailleurs des assurances automobiles proposant une prise en charge pour les matériels présents dans un véhicule professionnel lors d'un sinistre.

4. Et pour le matériel en crédit-bail ?

Si une partie du matériel professionnel fait l'objet d'une location par l'entreprise assurée, les contrats de crédit-bail ou de location fixent de manière précise les conditions d'assurance de ces biens :

  • la société propriétaire des équipements peut laisser à la charge de l'entreprise le soin de souscrire une assurance ;
  • la société propriétaire contracte une assurance pour compte commun et répercute le montant de la cotisation dans le coût de la location des équipements, ce type de contrat incluant une clause de renonciation à recours contre le locataire du matériel.