Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 17/03/2016

Quels sont les différents marchés financiers

Sur les marchés financiers, de la confrontation entre l'offre et la demande résulte le prix d'une action impactant les finances des entreprises concernées. Mais la première étape pour ces dernières reste bien sûr de... choisir un marché financier. Il en existe plusieurs. Passage en revue.

L'introduction en bourse peut se faire sur Eurolist, Alternext ou le marché libre.

© Naeblys

L'introduction en bourse peut se faire sur Eurolist, Alternext ou le marché libre.

1. Eurolist

Créé en 2005, Eurolist est un marché réglementé qui résulte du regroupement de trois marchés boursiers : premier marché, second marché et nouveau marché, afin d'accroître la visibilité des petites, moyennes et grandes valeurs. Il faut dire que ces catégories regroupent environ 85 % des quelque 700 sociétés cotées.

Eurolist est divisé en trois segments :

  • Le segment Eurolist A. Il intègre les plus importantes sociétés, notamment celles dont la capitalisation boursière est supérieure à 1 milliard d'euros ;
  • Le segment Eurolist B. Il est le lieu où s'échangent les actions des entreprises de taille moyenne dont la capitalisation boursière est comprise entre 150 millions d'euros et 1 milliard d'euros ;
  • Le segmentEurolist C. Il regroupe des entreprises considérées à fort potentiel de croissance dont la capitalisation boursière aujourd'hui est inférieure à 150 millions d'euros. Le segment C est donc destiné notamment aux sociétés en recherche de financement pour se développer.

Chaque matin, un cours d'ouverture est défini. Il est le résultat de la confrontation entre les demandes des acheteurs et les ventes des propriétaires de titres sur lesquelles les valeurs de la zone euro ont une certaine influence. Sur le marché Eurolist, le transfert de propriété des actions est immédiat, tout comme le règlement de la transaction financière.

À noter : les sociétés cotées sur Eurolist doivent satisfaire aux règles de communication financière dictées par l'AMF (autorité des marchés financiers), que ce soit au moment de l'introduction ou durant toute la présence sur le marché.

2. Alternext

Alternext est un marché non réglementé, ouvert en 2005 par Euronext, Son objet ? Permettre à des petites et moyennes entreprises d'entrer en bourse en bénéficiant d'une procédure de cotation simplifiée. Il est néanmoins demandé aux entreprises candidates qui peuvent adopter le référentiel comptable qu'elles préfèrent, de :

  • mettre à la disposition du marché un historique de deux années de comptes ;
  • publier des comptes annuels audités ;
  • communiquer sans tarder au marché toute information ou donnée susceptibles de changer le cours des actions en bourse (une fusion-acquisition, un important appel d'offres remporté...).

3. Le marché libre

Le marché libre est un marché non réglementé créé en 1996, afin de remplacer le marché hors cote.

Sur le marché libre, on trouve principalement des sociétés qui ne peuvent accéder aux marchés réglementés, parce que trop jeunes ou trop petites.

Ainsi, les valeurs ne sont pas soumises aux critères d'admission des marchés réglementés. Les émetteurs n'ont pas vraiment d'obligation d'information. Les valeurs présentes sur le marché libre sont négociables lors d'un fixing quotidien organisé tous les jours à 15 h.