Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 23/12/2015

Comprendre les avantages juridiques de la holding

Créer une holding assure des avantages juridiques lors de l'achat ou de la transmission d'une entreprise.

La holding peut prendre diverses formes juridiques : SAS, SARL, Société civile, etc.

© full image

La holding peut prendre diverses formes juridiques : SAS, SARL, Société civile, etc.

1. Lors de l'achat d'une entreprise

Lors de l'acquisition d'une société par emprunt, il est intéressant de créer une holding. C'est elle qui a recours à l'emprunt à la place du repreneur. L'avantage pour ce dernier, c'est de ne pas avoir à supporter le remboursement intégral de l'emprunt sur son patrimoine personnel en cas de faillite. La holding fait alors office d'écran protecteur.

2. Lors de la transmission d'une entreprise

La holding permet de transmettre une entreprise familiale à un successeur. Mais une telle transmission peut poser problème lorsque les héritiers sont plusieurs et qu'il faut procéder à un partage égalitaire. La holding peut faciliter ce partage en réduisant la part du successeur tout en lui laissant le contrôle de la société. En effet, il suffit qu'il détienne 51 % du capital de la holding, elle-même possédant 51 % du capital de la société. Cette opération permet au successeur d'être indirectement à la tête de la société avec seulement 26 % du capital.

3. La possibilité de choisir la forme juridique la plus adaptée

Quelle forme juridique choisir lors de la création d'une holding ? Tout dépend de la stratégie des investisseurs. La société par actions simplifiée (SAS) est souvent préférée à la société à responsabilité limitée (SARL) car ses dividendes ne sont pas soumis aux cotisations sociales. La SAS et la SARL ont toutes deux l'avantage d'ouvrir facilement le capital à de nouveaux investisseurs. Sinon, la société civile sera privilégiée pour sa plus grande souplesse dans son mode de gestion.