Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 07/03/2016

Comment reprendre une entreprise en difficulté

Reprendre une entreprise en difficulté est par nature une opération risquée, mais qui comporte de nombreux avantages. Il n'est pas nécessaire de repartir de zéro pour créer une structure. Les contrats avec les clients et fournisseurs sont déjà en place, et le prix d'achat est souvent faible. Un pari risqué mais qui peut rapporter gros pour les entrepreneurs qui sauront rapidement identifier et résoudre les problèmes actuels.

Diagnostiquer l'entreprise est indispensable pour déterminer ses points forts et ses difficultés ainsi que les causes de la situation actuelle.

© Olivier Le Moal

Diagnostiquer l'entreprise est indispensable pour déterminer ses points forts et ses difficultés ainsi que les causes de la situation actuelle.

1. Se préparer à reprendre une entreprise en difficulté

Plusieurs actions doivent être menées par le repreneur. Diagnostiquer l'entreprise est indispensable pour déterminer ses points forts et ses difficultés ainsi que les causes de la situation actuelle. Il faudra définir si la reprise est possible. Un changement de gestion peut être bénéfique, mais il ne sera pas toujours suffisant pour remettre la structure à flots. Une connaissance et une expérience dans le secteur de l'l'entreprise à reprendre sont quasi-indispensables. Le repreneur devra identifier rapidement les solutions à apporter et si elles nécessitent de nouveaux investissements dans l'l'entreprise en difficulté. Les banques ne suivront pas toujours les repreneurs sur ce type de projet, d'où la nécessité d'avoir un apport personnel suffisant.

2. Evaluer une entreprise en difficulté dans l'optique d'une reprise

Evaluer une entreprise à reprendre alors qu'elle est en difficulté ne se fait pas de la même manière qu'avec une société classique. Il faudra donc avoir une certaine expertise dans ce secteur d'activité afin de déterminer si la reprise d'une entreprise est une option rentable. L'analyse se basera sur l'étude des documents comptables des années passées, sur une revue des contrats en cours et un entretien préalable avec le dirigeant actuel afin de comprendre les causes des difficultés de la société.

3. Quand peut-on reprendre une entreprise en difficulté ?

Il est possible de reprendre une entreprise qui est en redressement judiciaire. Cela signifie que la société ne peut pas faire face au passif exigible avec son actif disponible. Lorsqu'une entreprise en difficulté est cédée, c'est l'administrateur judiciaire en charge de l'affaire qui ordonne sa vente dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire.

4. Comment trouver une entreprise en difficulté à reprendre ?

Il faudra que le repreneur dépose une offre au tribunal de commerce (via un administrateur judiciaire) pour signifier sa volonté de reprendre l'l'entreprise en difficulté. Le tribunal passe ensuite en revue toutes les candidatures. Cette offre ne pourra pas être modifiée ni annulée, le repreneur doit donc être absolument certain des conditions mentionnées. Plusieurs sites listent les entreprises en difficulté qui sont à vendre : infogreffe.fr, ajinfo.org, le site du Conseil national des administrateurs judiciaires et des mandataires judiciaires (CNAJMJ) et celui de l'Association syndicale professionnelle d'administrateurs judiciaires (ASPAJ).