Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 29/07/2015

Comment renégocier ses contrats

La renégociation des contrats fournisseurs est l'un des axes prioritaires permettant de réduire les frais généraux d'une société, en renforçant notamment la mise en concurrence.

Dans l'optique d'encadrer ses frais généraux, l'entreprise peut s'attacher à renégocier ses contrats.

© Halfpoint

Dans l'optique d'encadrer ses frais généraux, l'entreprise peut s'attacher à renégocier ses contrats.

1. Vérifier l'ensemble des contrats existants

Idéalement, l'entreprise doit revoir et renégocier l'ensemble des contrats noués avec ses prestataires une fois par an environ. L'objectif est de mettre en évidence les différences de prix pratiqués pour des produits ou des services similaires, pour éliminer les surcoûts éventuels. Cette révision des contrats permet également de connaître les prestataires qui respectent rarement les délais de livraison prévus. Et aussi les marchandises non conformes avec les besoins ou les moyens de l'entreprise. Le cas échéant, il convient de déterminer si le problème provient du fournisseur (mauvaise volonté, incompétence) ou de la manière dont sont rédigés les appels d'offres (manque de précision, survalorisation de qualités inutiles).

2. Mettre ses fournisseurs en concurrence

La mise en concurrence constante des fournisseurs est la meilleure méthode pour dénicher les meilleurs talents. Elle assure aussi de bénéficier de tarifs attractifs et de produits innovants proposés par les nouveaux venus sur les marchés concernés. Dans cette optique, l'entreprise doit demander régulièrement des devis pour l'ensemble de ses commandes, y compris pour de faibles montants. Pour cela, elle peut recourir à des places de marché en ligne ou à des services web spécialisés dans la mise en relation entre professionnels afin d'établir des comparatifs réalistes.

3. Réduire le nombre global de prestataires

De même, il est recommandé de réduire le nombre total de fournisseurs pour être en mesure de passer des commandes plus conséquentes en échange d'une baisse des tarifs des contrats. Pour effectuer cette rationalisation des prestataires, l'entreprise doit départager ceux qui offrent des produits et services diversifiés et permettent de regrouper les commandes. Lors de la sélection, il faut éviter autant que possible de s'engager sur plusieurs années consécutives par contrat. Une pratique coûteuse à terme bien que fréquente dans certains secteurs comme celui de la téléphonie mobile.

4. Et les créances des clients ?

En plus d'optimiser les relations avec les fournisseurs, il est tout aussi important pour une entreprise de réduire les délais de paiement de ses clients en améliorant ses mécanismes de recouvrement. Des pénalités de retard peuvent notamment être prélevées à condition qu'elles soient prévues dans les conditions générales de vente. Attention toutefois à ne pas heurter la clientèle avec des méthodes trop abruptes ! En faisant rentrer dans les caisses l'argent le plus tôt possible, l'endettement de l'entreprise va s'en trouver réduit. Un avantage indéniable au moment du versement des salaires !