Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 29/07/2015

Comment externaliser des tâches spécifiques

L'externalisation de certaines activités est une source d'économies importante pour les entreprises, qui peuvent ainsi se focaliser sur leur coeur de métier. Il leur est possible de sous-traiter l'analyse des postes de dépenses ou les procédures d'achats.

Externaliser certaines tâches peut être source d'économies.

© bakhtiarzein

Externaliser certaines tâches peut être source d'économies.

1. Sous-traiter les tâches peu productives

Une des pistes à privilégier pour réduire les frais généraux est de se recentrer sur les tâches les plus productives ou à forte valeur ajoutée afin de gagner en productivité et en rentabilité. Pour y parvenir, il faut déterminer quelles sont les activités qui apportent réellement de la valeur à l'entreprise, et confier, tout ou partie des autres tâches, à des prestataires extérieurs. Parmi les métiers souvent sous-traités, on peut citer par exemple :

  • les fonctions de gardiennage ;
  • les fonctions de sécurité ;
  • les fonctions de nettoyage des locaux ;
  • la gestion des infrastructures informatiques.

2. Bénéficier de personnel compétent

L'externalisation de tâches spécifiques permet également à l'entreprise d'accéder à des équipements de pointe et à une expertise professionnelle qu'elle n'aurait pas pu se payer par ses propres moyens. Recourir à une société spécialisée donne accès à des services à la demande de haut niveau, pour des tarifs relativement modiques en comparaison de ce que l'entreprise aurait dû investir pour pouvoir les opérer en interne. La sous-traitance permet ainsi de réduire les coûts sans, pour autant, impacter la qualité des produits proposés aux détaillants et clients finaux.

3. Participer à une centrale d'achats

En échange d'une cotisation annuelle, l'entreprise peut adhérer à une centrale d'achats. Cette dernière se charge de passer des commandes communes avec des dizaines ou centaines d'autres sociétés pour :

  • les fournitures de bureau ;
  • les vêtements de travail ;
  • la téléphonie ;
  • etc.

Chaque membre bénéficie alors d'une ristourne sur l'ensemble des achats. Certaines centrales d'achats sont réservées aux TPE/PME ou sont spécialisées dans des secteurs d'activités précis :

  • alimentation ;
  • distribution ;
  • transport ;
  • électroménager ;
  • etc.

4. Faire appel à un costkiller

L'entreprise peut déléguer la maîtrise des frais généraux à des experts des achats stratégiques et des achats hors production appelés chasseurs de coûts ou " costkillers ". Ces consultants procèdent à une étude détaillée du fonctionnement de la société en explorant le moindre poste de dépense. Après analyse des données récoltées, ils proposent des pistes concrètes d'économies que le chef d'entreprise est libre de mettre en oeuvre ou non selon ses préférences. La rémunération du costkiller est fixe ou indexée sur les économies réalisées par la société.