Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 11/03/2016

Comment se couvrir grâce aux options

Dans la gestion courante d'une entreprise qui pratique le commerce international, le risque de change est une variable à prendre en compte dans la stratégie globale. Couverture naturelle ou financière, plusieurs solutions sont à la disposition du chef d'entreprise pour s'en prémunir. En raison de leur souplesse, les options de change sont un outil de pilotage du risque à étudier de près.

En souscrivant à des options, l'entreprise s'ouvre le droit d'acheter ou de vendre des devises à un >taux de change fixe et à une date prédéterminée.

© sinuswelle

En souscrivant à des options, l'entreprise s'ouvre le droit d'acheter ou de vendre des devises à un >taux de change fixe et à une date prédéterminée.

1. Le marché des changes

Le marché des changes, marché des devises, ou FOREX (pour FOReign EXchange), est le plus important marché financier du monde. Son fonctionnement est simple : il permet d'acheter une devise en contrepartie de la vente d'une autre. Les transactions s'effectuent donc par un système de parité (euro/dollar, lire/livre sterling,...). C'est sur ce marché que se détermine notamment le cours de change des devises. Dans le cadre de la couverture du risque de change pour les entreprises, c'est donc sur ce marché que sont négociés les instruments de couverture tels que les contrats à terme, les options ou encore les swaps.

2. Qu'est-ce qu'une option de change ?

Tout comme les contrats à terme, les options sont des outils de couverture financière dont l'objectif est de limiter, voire de supprimer, le risque de change. En souscrivant à des options, par l'intermédiaire de banques ou de courtiers, l'entreprise s'ouvre le droit d'acheter ou de vendre des devises à un taux de change fixe et à une date prédéterminée. À la différence du contrat à terme, l'option n'induit pas un engagement obligatoire. Les options de change sont ainsi surtout destinées aux entreprises qui ont pour projet de décrocher un contrat à l'étranger, ou celles qui souhaitent profiter d'une évolution positive des taux de change.

3. Pourquoi choisir la couverture par les options de change ?

Contrairement aux idées reçues, les options de change ne sont pas des instruments financiers si complexes. En outre, si nombre d'entre elles présentent un prix d'achat, ce n'est pas toujours le cas. Certaines options simples, aussi appelées tunnels à prime zéro, ou contrats à terme avec participation, ne coûtent rien et ne nécessitent que des garanties. La contrepartie de ce type d'options est de devoir accepter un niveau de risque plus élevé, notamment en cas de baisse du taux de change.

4. Le cas particulier des swaps

Dans la catégorie des outils de couverture financière, il existe également une technique particulière, appelée swap. Cette technique consiste à acheter et à vendre simultanément des devises étrangères, afin de faire coïncider les dates d'entrée et sortie dans les comptes. Cela permet par exemple de faire face à un paiement ultérieur déjà prévu dans une devise étrangère. Le swap combine ainsi les avantages d'une transaction au comptant, et ceux d'un contrat à terme. En effet, contrairement aux options, l'acheteur ou le vendeur est tenu avec le swap par un engagement. Cependant, comme pour les options simples, aucun coût n'est lié aux swaps, seules des garanties peuvent être demandées.