Mon compte Je m'abonne

Calculer son résultat exceptionnel

Le résultat exceptionnel met en exergue des évènements non récurrents qui impactent le compte de résultat. Il s'agit d'un composant du résultat net qui figure parmi les soldes intermédiaires de gestion. Par définition, c'est le moins "régulier" de ces indicateurs.

  • Imprimer

Crée le 26 mars 2015

Le résultat exceptionnel se concentre sur les opérations qui sortent de l'activité normale de l'entreprise.
© ldprod
Le résultat exceptionnel se concentre sur les opérations qui sortent de l'activité normale de l'entreprise.

1. Le rôle du résultat exceptionnel

Le résultat exceptionnel concentre les entrées et sorties de trésorerie dues à des faits de gestion déconnectés de l'activité courante de l'entreprise. On en recense 2 types :

  • les opérations de gestion, comme les créances irrécouvrables, les pénalités (ex : intérêts de retard), les dons, les rappels ou dégrèvements d'impôts (hors impôt sur les bénéfices), etc.
  • les opérations en capital, c'est-à-dire la vente ou l'achat d'un actif (machines, locaux, véhicules, etc.).

En confinant les faits inhabituels, le résultat exceptionnel évite d'impacter l'analyse de l'activité courante de l'entreprise sur son compte de résultat.

2. Les éléments du calcul du résultat exceptionnel

Le résultat exceptionnel se compose des éléments suivants :

  • les produits exceptionnels, comprenant opérations de gestion et opérations en capital, ainsi que les reprises sur évènements exceptionnels ;
  • les charges exceptionnelles (gestion + capital), qui intègrent également les dotations aux amortissements et provisions exceptionnels.

3. La formule du calcul du résultat exceptionnel

Le calcul du résultat exceptionnel repose sur la formule suivante :

  • Résultat exceptionnel = produits exceptionnels charges exceptionnelles

4. Un exemple de calcul du résultat exceptionnel

Une entreprise spécialisée dans la création de sites internet fait face à 4 évènements exceptionnels :

  • la perception de pénalités de retard pour 15 000 € ;
  • le recouvrement d'une créance qui avait été sortie de l'actif pour 40 000 € ;
  • l'achat de locaux pour 120 000 € ;
  • le rappel d'impôts sur la taxe d'apprentissage pour 4 000 €.

Le calcul de son résultat exceptionnel :

  • Produits exceptionnels = 15 000 € + 40 000 € = 55 000 €
  • Charges exceptionnelles = 120 000 € + 4 000 € = 124 000 €
  • Résultat exceptionnel = 55 000 € - 124 000 € = - 69 000 €