Mon compte Je m'abonne

Calculer son besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement (BFR) renseigne sur le niveau de ressources nécessaires pour financer le cycle d'exploitation de l'entreprise. C'est un indicateur stratégique de la gestion financière d'une entreprise, car il dicte les actions à mener pour s'assurer que la trésorerie couvre en permanence l'activité de l'entreprise.

  • Imprimer

Crée le 26 mars 2015

Le besoin en fonds de roulement est un indicateur précieux pour la trésorerie de l'entreprise.
© photo-dave
Le besoin en fonds de roulement est un indicateur précieux pour la trésorerie de l'entreprise.

1. Le principe du fonds de roulement (FR)

Dans le compte de résultat, les coûts sont couverts par le chiffre d'affaires. Dans les faits, il existe un décalage dans le temps entre le décaissement des achats dans le processus de production (achats de marchandises auprès de fournisseurs, versement des salaires, etc.), et l'encaissement des factures des clients après la vente. Durant ce laps de temps, l'entreprise doit pouvoir s'appuyer sur des fonds de roulement, des ressources financières mobilisées pour couvrir le financement du fonctionnement de l'entreprise.

2. Le rôle du besoin en fonds de roulement (BFR)

Le calcul du BFR permet au chef d'entreprise d'anticiper les variations des flux de trésorerie pour maintenir son activité, sans risquer la cessation de paiement. Pour couvrir le besoin en fonds de roulement, l'entreprise peut opter pour :

  • le financement interne, en affectant une part important des bénéfices aux capitaux propres par exemple ;
  • le financement externe, en ayant recours à un crédit de fonctionnement auprès d'un établissement bancaire, solution coûteuse en raison des charges qui s'y rattachent.

3. L'analyse du besoin en fonds de roulement (BFR)

Le calcul du BFR aboutit à 3 cas de figure :

  • le besoin en fonds de roulement est positif, les ressources financières de l'entreprise sont inférieures au coût du cycle d'exploitation. Le chef d'entreprise doit combler le manque de trésorerie par une solution de financement ;
  • le besoin en fonds de roulement est négatif, le cycle d'exploitation ne nécessite pas de mobiliser davantage de ressources financières pour être couvert ;
  • le BFR est neutre, les emplois d'exploitation couvrent les ressources d'exploitation.

4. Le besoin en fonds de roulement et le compte de résultat

Le besoin en fonds de roulement est exprimé en nombre de jours de chiffre d'affaires, donnée contenue dans le compte de résultat. En revanche, les éléments nécessaires au calcul du BFR sont issus de la gestion des stocks et de la trésorerie, hormis le montant des achats qui figure également dans le compte de résultat.

5. Les éléments du calcul du besoin en fonds de roulement (BFR)

Le calcul du BFR fait intervenir les éléments suivants :

  • les actifs circulants, soit la somme des stocks, des créances clients ;
  • le passif circulant, soit la somme de toutes les dettes à court terme (dettes fournisseurs, dettes fiscales et sociales).

6. Les formules du calcul du besoin en fonds de roulement (BFR)

La formule basique du calcul du BFR est la suivante :

  • Besoin en fonds de roulement = actifs circulants passif circulant

Dans le détail :

  • BFR = stocks + créances clients dettes fournisseurs dettes fiscales et sociales

7. Un exemple de calcul du besoin en fonds de roulement (BFR)

Une entreprise dont le chiffre d'affaires est de 1 million d'euros HT (1,2 M€ TTC) dispose des données suivantes :

  • 300 000 € HT sont consacrés aux achats (360 000 € TTC) ;
  • 50 % des clients règlent à 30 jours et 50 % à 60 jours ;
  • 40 % des fournisseurs se font payer à 60 jours et 60 % à 30 jours ;
  • Les stocks de consommables représentent 2 mois d'achats HT ;
  • Les stocks de produits finis représentent 11 jours de CA HT ;

. Créances clients = (50 % x 30 jours) + (50 % x 60 jours) = 15 jours + 30 jours = 45 jours de CA TTC

  • Créances clients = 1,2 M€ x 45 jours / 365 jours = 147 945,20 €
  • Stocks de consommables = 300 000 € x 2 mois / 12 mois = 50 000 €
  • Stocks de produits finis = 1 M€ x 11 jours / 365 jours = 30 136,98 €
  • Crédit fournisseur = (40 % x 60 jours) + (60 % x 30 jours) = 24 jours + 18 jours = 42 jours d'achats TTC
  • Crédit fournisseur = 360 000 € x 42 jours / 365 jours = 41 424,65 €
  • BFR = (147 945,20 € + 50 000 € + 30 136,98 €) - 41 424,65 € = 186 657,53 €