Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 30/06/2015

Comment rédiger un business plan

Le business plan est le document de référence du créateur d'entreprise. C'est à la fois un outil de pilotage et un moyen de convaincre les banquiers et les investisseurs.

Le business plan reste l'outil indispensable pour trouver des investisseurs.

© Picture-Factory

Le business plan reste l'outil indispensable pour trouver des investisseurs.

1. Pourquoi rédiger un business plan?

Après avoir réalisé une étude de marché, le futur chef d'entreprise devra constituer une feuille de route sur la création de son entreprise : le business plan. C'est l'occasion de planifier les actions nécessaires pour mener le projet à bien. Pour les éventuels investisseurs, le business plan se montre indispensable pour vérifier si l'activité peut être rentable et s'il est intéressant pour eux d'accompagner le porteur de projet.

2. Rédiger un business plan : l'executive summary

L'executive summary est la dernière étape de la rédaction du business plan, mais il doit figurer en tête du dossier car c'est ce que les investisseurs liront en premier. Il s'agit d'une synthèse en une ou deux pages maximum du contenu du business plan. Son objectif : faire comprendre ce qu'est le projet tout en donnant envie d'en savoir plus.

3. Rédiger un business plan : la présentation du projet

La présentation du projet constitue la première partie du business plan. Elle détaille trois paramètres :

  • le produit : description, fabrication, atouts... ;
  • le marché : environnement, concurrents, clients ciblés... ;
  • la stratégie : objectifs, mix-marketing...

4. Rédiger un business plan : le porteur de projet et sa structure

Le business plan doit ensuite parler du porteur de projet et de la structure de l'entreprise. Il convient donc de présenter le porteur de projet et son équipe : expériences respectives, compétences, qualités pour mener à bien le projet. La structure de l'entreprise mérite aussi d'être détaillée :

  • forme juridique ;
  • composition du capital ;
  • répartition des rôles au sein de l'équipe.

5. Rédiger un business plan : les prévisions financières

Grâce au business plan, les investisseurs regarderont si le projet tient la route financièrement. Les prévisions financières, tout en étant réalistes, doivent donc montrer que l'activité peut être rentable. Pour mettre en avant le sérieux de son projet, le porteur est invité à présenter :

  • le plan de financement : il recense les capitaux indispensables pour lancer le projet ;
  • le plan de trésorerie : il s'agit de vérifier qu'une trésorerie reste disponible après avoir fait le compte de tous les encaissements et décaissements prévus sur la première année de fonctionnement, mois par mois ;
  • le compte de résultat : la différence entre les dépenses et les recettes sur un exercice comptable permet-elle de dégager un bénéfice ?
  • le seuil de rentabilité et le point mort : à partir de quand l'activité sera rentable.