Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 11/03/2016

Qu'est-ce qu'un business model ?

Le business model, ou modèle économique, est l'élément clé d'un business plan. C'est lui qui détermine comment une entreprise pourra engendrer des gains. Il est donc indispensable de bien comprendre cette notion afin de choisir le business model le plus adapté à l'activité de l'entreprise.

Le business model est le point de départ qui permet à l'entreprise de se démarquer et de gagner de l'argent.

© adam121

Le business model est le point de départ qui permet à l'entreprise de se démarquer et de gagner de l'argent.

1. Business model : définition

Le business model est le coeur d'un business plan. C'est le point de départ, l'idée originale qui permet à une entreprise de se démarquer de la concurrence et d'espérer pouvoir gagner de l'argent. L'entrepreneur mène d'abord un travail de réflexion, de synthèse et de diagnostic afin d'établir son propre business model. À partir de celui-ci, il peut décliner son idée dans son business plan, qui inclura divers éléments : bilan prévisionnel, compte de résultat prévisionnel, plan de trésorerie, tableau de financement.

2. Business model : un choix primordial

Faire un état des lieux de la concurrence s'impose afin de se positionner pour apporter une innovation au projet d'entreprise. C'est grâce à cette valeur ajoutée que l'entrepreneur peut espérer des gains financiers et le développement de son activité commerciale. Si le business model n'est pas bien défini, ou s'il ne se démarque pas suffisamment du concept des entreprises concurrentes, les chances de réussite sont moindres. Cela ne veut pas dire qu'un business model est figé. Une stratégie entrepreneuriale peut évoluer, voire totalement changer si l'idée initiale ne paraît pas ou plus adaptée au marché.

3. L'utilité du business model

S'il ne garantit pas la réussite infaillible du projet entrepreneurial, un business model bien établi met toutes les chances du côté de l'entrepreneur. Car cela permet de rendre l'offre claire pour l'entrepreneur et aussi ses partenaires (fournisseurs, investisseurs, prescripteurs...). Le segment de marché et la cible de la clientèle sont définis, ce qui évite la dispersion. Le facteur innovant par rapport à la concurrence est mis en exergue avec la rentabilité escomptée. Un business model permet également à l'entrepreneur de présenter de façon synthétique et efficace son projet entrepreneurial et sa stratégie auprès des banques et autres partenaires, qui auront une vision globale et une lecture rapide et concise de la valeur ajoutée que propose l'entrepreneur.

4. Les exemples de business model

Les business models ne sont pas nouveaux. Au-delà des modèles économiques traditionnels, certaines stratégies comme le low-cost ou la désintermédiation se sont développées. Et dans le monde de plus en concurrentiel de l'Internet, de nombreux business models ont émergé :

  • SAAS (Software As A Service) : principe de l'abonnement ;
  • peer to peer : l'entreprise prélève une commission sur une mise en relation ;
  • freemium : l'entreprise offre une prestation gratuite et un accès payant pour des contenus plus riches ;
  • partage de revenu : l'entreprise partage les revenus avec des ayants droit (exemples des plateformes de streaming) ;
  • tout gratuit : la prestation est gratuite, mais la publicité génère des gains ;
  • affiliation : l'entreprise prélève une commission en cas de clic sur une bannière publicitaire.