Mon compte Je m'abonne

Comprendre l'assurance homme-clé

Beaucoup d'entreprises sont dépendantes de leur dirigeant ou de certains employés pour fonctionner correctement, en particulier dans les petites organisations. Ces personnes jugées indispensables à l'activité peuvent être couverts dans le cadre d'une assurance homme clé.

  • Imprimer

Crée le 27 mai 2015

L'homme clé peut être le chef d'entreprise ou un employé au savoir-faire spécifique.
© Boggy
L'homme clé peut être le chef d'entreprise ou un employé au savoir-faire spécifique.

1. Qu'est-ce qu'une assurance homme clé ?

On entend par l'expression " homme clé " le chef d'entreprise lui-même ou tout autre collaborateur ou collaboratrice expérimenté(e) de l'entreprise qui s'avère indispensable au bon fonctionnement de la société, du fait de son statut ou de son savoir-faire particulier.

Si jamais cette personne se trouve dans l'incapacité temporaire ou définitive de travailler, les conséquences pour l'entreprise peuvent être désastreuses et se traduire par une forte baisse du chiffre d'affaires, voire même par la cessation de l'activité dans le pire des scénarios. L'assurance homme clé vise justement à pallier ce préjudice.

2. Quel est le niveau de couverture ?

Un contrat d'assurance homme clé ou femme clé couvre en partie ou en totalité la perte de chiffre d'affaires qui résulte de l'absence de la personne concernée, ainsi que les frais de réorganisation après son départ et toutes les dépenses de recrutement.

L'indemnisation proposée par les assureurs prend la forme :

  • d'un capital en cas d'absence définitive de l'homme clé ;
  • d'indemnités journalières en cas d'absence temporaire.

L'assurance homme clé ou femme clé a également pour fonction de préserver l'image de marque de la société et de conserver la confiance des investisseurs.

3. Peut-on couvrir tous les salariés ?

Toutes les entreprises ont la possibilité de souscrire une assurance homme clé, quelle que soit l'activité ou la forme juridique. L'homme clé ou femme clé peut occuper différentes fonctions dans la société :

  • directeur commercial ou artistique ;
  • ingénieur ou technicien ayant une expertise unique ;
  • etc.

En revanche, il n'est pas possible de couvrir tous les salariés présents dans la société puisque les compagnies d'assurance imposent souvent des limites d'âges (entre 55 et 65 ans), ou une durée minimale de présence dans l'entreprise.

4. Déterminer le montant des capitaux

  • Pour souscrire une assurance homme clé, l'entreprise doit identifier les employés qui jouent un rôle précieux dans le cadre de son activité quotidienne, et calculer la perte approximative qui serait causée par l'absence de chacun de ses individus.
  • L'entreprise détermine le montant des capitaux à assurer, qui varie de quelques milliers à plusieurs millions d'euros ;
  • Plus la somme garantie est élevée, plus la cotisation augmente ;
  • Lorsque les capitaux garantis sont très importants, les assureurs exigent des examens médicaux poussés, alors qu'un simple questionnaire de santé est demandé pour des sommes modestes.